Story Telling

guinness-marque-header

La Guiness, la preuve que les Irlandais sont allés sur la Lune.

A lʼépoque de la conquête de lʼespace, le monde entier misait sur les Américains et les Russes. Les Irlandais, eux, ont préféré opérer dans le plus grand des secrets. Oui, ils avaient eux aussi le projet de conquérir lʼespace et dʼen déceler tous les secrets.

Cʼest une histoire que peu de gens connaissent, cʼest un secret que seuls les fabricants de bière possèdent désormais.
Après avoir déguisé leur projet spatial sous le nom de Guiness (guide irish in space), ils ont installé leurs locaux dans une ancienne brasserie afin dʼobtenir une couverture crédible et parfaite.
Ingénieurs, scientifiques, mathématiciens, tous les grands esprits irlandais se sont mis à la conception du premier Irish-Spaceship, prenant la forme dʼune capsule spoutnik avec sa cuve de brassage à bière. Les Irlandais ont mis au point un vaisseau capable de se propulser jusqu’à la lune.
En 1969, un jour avant le décollage américain, les irlandais sʼaffolent. Leur capsule tiendra-t-elle le coup ? Seront-ils les premiers à fouler le sol de la lune ? Plus de temps à perdre, ils vont lancer la mission Guiness le soir même.
Une place à bord et quelques outils. Allumage. Décollage. Cʼest un succès, les Irlandais sont les premiers à quitter lʼatmosphère. Le jour se lève et plus de nouvelles de la capsule. Le soir, un message radio : le cosmonaute est de lʼautre côté de la lune et son vaisseau en morceaux.
Heureusement, les Américains sont arrivés quelques heures après mais repartis trop tôt pour que notre ami irlandais puisse les suivre.
Heureusement, ils ont laissé suffisamment de matériel pour que notre cosmonaute puisse se fabriquer un nouveau vaisseau. Cependant avec des pièces de brasserie … pas une mince affaire.
Cʼest ainsi quʼil eut la meilleure idée du siècle : brasser sa propre bière sur la lune dans le but de survivre. De plus, elle lui permettait de pouvoir respirer.
Sa couleur noire est donc due au fait quʼelle soit brassée de lʼautre côté de la lune, ses bulles redescendent en direction de la terre à cause de la gravité.
La Guiness est née, et par erreur.
Forts de leur découverte, les Irlandais ont tout de suite exploité le filon et investi lʼautre moitié de la lune, celle que lʼon ne voit pas afin de nous brasser la seule bière différente des autres.